Paul Joachim Schebesta avec son "Boy"  Boteka en 1930